En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou traceurs) destinés à mesurer son audience.

L'anxiété

Mis à jour le 22/07/2013

Vous êtes sujet à l'anxiété ? Voici quelques conseils pour essayer de la réduire.

Qu'est ce que l'anxiété ?


L'anxiété est un trouble émotionnel qui se manifeste par un sentiment d'insécurité. Elle entraîne un sentiment d'appréhension, de tension, de malaise face à une peur de nature indéterminée. En cela, elle se distingue de la peur qui elle correspond à une réaction face à une menace bien réelle.

L'anxiété est un phénomène normal lors d'une situation stressante. Elle fournit un stimulant naturel qui vous permet d'agir (examen, entretien d'embauche…). En revanche si elle devient trop intense ou si elle se déclenche dans des situations inappropriées elle peut devenir pathologique.

Comment se manifeste-t-elle ?


L'anxiété peut prendre trois formes différentes :

L'anxiété généralisée :
Elle se traduit par un sentiment de peur, de panique ou de terreur sans raison apparente et elle s'installe de manière persistante. Les personnes souffrant de cette forme d'anxiété n'arrivent pas à se relaxer, peinent à s'endormir, sont irritables et ont des difficultés de concentration. Cette pathologie s'accompagne généralement de troubles physiques : transpiration excessive, douleurs de l'estomac, diarrhée, maux de tête… Elle rend la vie en société et les relations difficiles. Environ 3% de la population serait atteinte par ce trouble. 

Les phobies :
Dans ce cas l'anxiété se fixe sur des situations particulières, l'angoisse se déclenche lorsque la personne est confrontée à la situation phobique. Pour éviter la crise d'angoisse il suffit d'éviter la situation qui l'entraîne, seulement nombre de ces situations se retrouvent régulièrement dans la vie quotidienne (se retrouver au milieu d'une foule, devoir aborder une personne que l'on ne connaît pas, parler en public…).

La crise de panique :
Tout le monde peut faire une crise de panique devant un évènement terrifiant. Cela devient pathologique les crises se renouvellent fréquemment et sans causes déclenchantes. Et souvent la crainte de voir revenir une crise de panique s'installe entraînant un malaise important avec une sensation d'oppression qui peut aller jusqu'à l'impression que l'on va mourir ou devenir fou.

Quelques conseils pour réduire votre anxiété :

- faites du sport,
- essayez de dormir suffisamment,
- évitez les excitant (tabac, café, thé, alcool…) avant d'aller vous coucher et apprenez des techniques de relaxation.
- parfois les médicaments peuvent vous aider : consulter votre médecin, il saura vous conseiller et adapter le traitement à votre cas particulier.